Previous Article Next Article Entretien d’une copropriété : la checklist du syndic
Posté dans Maison

Entretien d’une copropriété : la checklist du syndic

Entretien d’une copropriété : la checklist du syndic Posté le 12 août 2022

L’entretien d’une copropriété est une tâche importante qui est assurée par un syndic. Il s’agit d’une personne physique ou morale qui se charge de l’administration de la copropriété ainsi que de la gestion des finances. Pour mener à bien son travail, le syndic établit une checklist qu’il doit suivre à la lettre. Cela lui permet de veiller effectivement à l’entretien de la copropriété et de tout ce qu’elle contient. Dans cet article, vous aurez un aperçu du contenu de la checklist d’un syndic.

Vérification et entretien des espaces communs

Le premier point de la checklist du syndic est l’entretien des espaces communs. Vous pouvez utiliser un comparateur de syndic de copropriété à votre disposition pour trouver un syndic capable de respecter ce point. En tant que responsable, il doit s’assurer que les espaces communs d’une copropriété sont propres et sûrs. Il doit également assurer l’entretien des escaliers et des rampes. Pour garder cette partie de la copropriété propre, il doit veiller à la sortie des poubelles. Il est également nécessaire d’entretenir :

  • Les sous-sols,
  • Les garages,
  • Le jardin, etc.

Pour assurer toutes ces tâches, le syndic à la possibilité d’engager une entreprise spécialisée dans le domaine. Toutefois, il doit veiller à ce que cette dernière effectue bien son travail. C’est en cela qu’une vérification des travaux sera nécessaire.

Tester les détecteurs de fumées et de monoxyde de carbone

Un autre des prestations du syndic est de garantir la sécurité de la copropriété. Les lois veulent que celle-ci soit équipée de détecteurs de fumée et de monoxyde de carbone. Ces équipements de sécurité doivent être testés chaque année pour assurer leur bon fonctionnement. Le syndic doit inclure ce point dans sa checklist. Il doit aussi suivre les directives concernant le nombre de détecteurs de fumée qui doit se trouver dans la copropriété.

Vérification des dégâts des eaux ou de fuite

Lorsque dans une copropriété, il y a des tuyaux d’eau qui fuient, cela peut entraîner des dégâts tels que les inondations. Lors de l’inspection de routine, le syndic doit rechercher des signes d’excès d’eau sur les planchers. Il peut inspecter les éviers des appartements des locataires. Il doit également vérifier les sous-sols. De plus, il est important qu’il vérifie que les robinets et les toilettes ne fuient pas. Il faut aussi voir autour des fenêtres et des portes pour s’assurer que tous les joints sont étanches au vent et à l’eau. Il est donc nécessaire de choisir un syndic qui sera à la hauteur du travail de vérification.

Entretien du système de chauffage et de refroidissement

Le syndic doit entretenir le système CVC (Chauffage, ventilation et climatisation). Généralement, ces systèmes sont coûteux à réparer ou à remplacer. Il est donc conseillé de les entretenir deux fois par an. En tant que locataire, vous devez demander au syndic de tester le chauffage et les systèmes de climatisation.

En cas de dysfonctionnement, il doit remplacer le filtre du chauffage et effectuer les réparations nécessaires. Le meilleur moment pour entretenir les systèmes CVC est avant l’arrivée de l’hiver. Assurez-vous que le syndic fasse les vérifications qu’il faut dans votre immeuble avant cette période. Cela évitera qu’il y ait de panne lorsqu’il neige à l’extérieur. Avant l’arrivée de l’été, le syndic doit entretenir la climatisation de tout l’immeuble. Toutes ces précautions réduisent les demandes d’entretien d’urgence.

Inspection du toit et nettoyage des gouttières

Les prestations du syndic impliquent aussi l’inspection du toit. Il doit s’assurer que les bardeaux sont en bon état. Pour éviter la prolifération de moisissure et de l’humidité dans la propriété, il doit réparer le toit lorsque cela est nécessaire. Ceci se fait dans le cadre d’une inspection extérieure. Les gouttières et les tuyaux permettent à l’eau de s’écouler du bâtiment. Le syndic chargé de l’entretien d’une copropriété doit garantir leurs nettoyages. Ainsi, les systèmes de drainage fonctionnent comme il le faut.

La sécurité des portes et des fenêtres

Le syndic chargé de la gestion d’une copropriété est responsable des mesures de sécurité. Il doit s’assurer que les serrures des portes et des fenêtres sont sécurisées. La checklist du syndic doit contenir un point qui permet de vérifier que toutes les portes de l’immeuble se ferment et se verrouillent bien. L’entretien régulier d’une copropriété par un syndic sûr et fiable garantit la réduction des réparations et les demandes d’entretien d’urgences. Pour faciliter la tâche au syndic, une checklist est obligatoire.